charset="UTF-8"> Le chiot jeté d’un véhicule qu’elle a sauvé devient le compagnon le plus important de sa vie

Le chiot jeté d’un véhicule qu’elle a sauvé devient le compagnon le plus important de sa vie

En sauvant un chiot jeté sur la route par un automobiliste, celle qui est devenue sa maîtresse était loin de se douter que le petit canidé la sauverait à son tour, quelques années plus tard. Wilf et son propriétaire ne peuvent pas se passer l’un de l’autre.

La rencontre entre Lexie Elliott, 26 ans, et son chien Wilf avait été tragique. Un soir de décembre 2018, ce dernier n’était encore qu’un tout jeune chiot lorsqu’un automobiliste l’avait éjecté de sa voiture, devant la jeune femme. Choqué, cet habitant de Bournemouth, dans le sud de l’Angleterre, est immédiatement venu en aide au petit Cockapoo (Cocker Spaniel anglais / Caniche croisé), avant d’appeler la police.

Les forces de l’ordre la mettent alors en contact avec une association locale, The Dog’s Trust. Les volontaires avaient organisé une visite chez le vétérinaire le lendemain matin. Il avait estimé l’âge du chiot à 10 semaines et noté qu’il ne portait pas de puce d’identification.

Des photos du petit quadrupède avaient été postées sur les réseaux sociaux pour tenter de retrouver ses éventuels propriétaires, au cas où il serait volé. Ils avaient 2 semaines pour le réclamer. Passé ce délai, et comme personne ne s’était manifesté, Lexie Elliott a pu légalement adopter Wilf. Elle l’avait fait sans hésitation, elle qui savait depuis le début qu’ils étaient faits l’un pour l’autre.

Lexie Elliott a travaillé dur pour l’aider à surmonter ses traumatismes et ses peurs. Elle continue de le faire. Elle raconte à Metro que Wilf « aboie quand il voit [son] père parce qu’il lui fait peur par sa très grande taille ». Il craint aussi les autres chiens. « Wilf m’a sauvé et m’a aidé à continuer » Moins d’un an après leur rencontre, c’est Wilf qui a été d’une grande aide pour son propriétaire.
En novembre 2019, Lexie Elliott et son petit ami se sont séparés, mettant fin à une histoire d’amour de 6 ans. Une épreuve extrêmement dure pour la jeune femme. La pandémie de Covid-19 et les périodes de confinement sont alors venues, aggravant son isolement et son chagrin.
Elle a cependant réussi à remonter la pente grâce à Wilf. Avec sa présence, les promenades et l’affection qu’il lui prodiguait au quotidien, le Cockapoo était pour elle une véritable bouée de sauvetage. « Il y a eu des moments où j’étais vraiment au plus bas émotionnellement, mais Wilf m’a sauvé et m’a aidé à continuer », explique son propriétaire. Pour elle, le lien entre lui et Wilf est plus important que tout autre type de relation.
Like this post? Please share to your friends: