charset="UTF-8"> Chiot nouveau-né coincé dans l’herbe : la seule force qui lui reste est d’appeler désespérément à l’aide

Chiot nouveau-né coincé dans l’herbe : la seule force qui lui reste est d’appeler désespérément à l’aide

Le petit chiot a rampé loin de sa mère et s’est avéré être complètement seul et perdu, alors il a pleuré fort dans l’herbe. Quand Evgenia l’a trouvé, le chiot était empêtré dans l’herbe, elle l’a tenu fermement, l’empêchant de bouger, le bébé a fait des efforts incroyables, mais n’a pas pu sortir.

Sentant la personne à côté de lui, le chiot se mit à pleurer encore plus fort. Le bébé était dans un état terrible, des mouches coincées autour de lui, dans certaines régions, elles avaient déjà commencé à pondre et avaient même réussi à faire éclore les larves.

La patte arrière était gravement blessée, il y avait des zones où il n’y avait pas de peau et les larves l’utilisaient avec force et force. Evgenia ne pouvait pas laisser le bébé, alors elle l’a emmené chez elle, l’a lavé et nourri.

Elle ne savait plus quoi faire avec le bébé, alors elle nous a écrit pour demander de l’aide. Lorsque nous avons appris que le chiot était resté dans les buissons pendant deux jours et avait survécu, nous avons été extrêmement surpris.

Nous avons demandé à la fille d’emmener le bébé chez le vétérinaire, et après avoir examiné et prescrit un traitement, le bébé, qui a reçu le nom de Chuck, a été amené à une surexposition. En plus de tous les ennuis, allongé sur le sol, le chiot a attrapé un rhume et du sang est apparu dans son urine.

Les pattes arrière du chiot ne fonctionnaient pas, le neurologue l’a expliqué en disant que l’herbe tirait trop le torse, endommageant les nerfs, mais avec le temps, la mobilité devrait être restaurée, pour cela il y aura suffisamment de soins appropriés.

Les premiers jours, Chucky a reçu plusieurs injections par jour, mais il n’y a pas réagi, ne s’est même pas réveillé lorsque l’aiguille a été insérée. Après un certain temps, la sensibilité des pattes a commencé à se rétablir.

Cela est devenu perceptible par la façon dont le bébé a tremblé à cause de l’injection, puis a crié fort, au fil du temps, il a même commencé à essayer de ramper loin de la personne, remarquant à peine la seringue. De tels progrès sont très encourageants et donnent à penser que bientôt Chakin commencera à courir, et il n’y aura même pas de souvenirs de ses blessures.

(Visited 24 times, 24 visits today)
Like this post? Please share to your friends: